Bivouac

On ne peut pas camper n’importe où en France – il existe une réglementation à respecter. Dans la plupart des cas, les interdictions ont des motifs écologiques, environnementaux, esthétiques, sécuritaires ou commerciaux et il faut savoir que la plupart des terrains appartiennent à des privés.

Le bivouac est un campement temporaire dans un endroit peu ou pas aménagé, généralement pratiqué en pleine nature par des personnes faisant des activités de plein air (randonnée, escalade, vtt, kayak, etc.) sur plusieurs jours. Un bivouac se fait du coucher du soleil à son lever, une seule nuit au même endroit et avec un campement léger et sommaire (tente ou pas).

Réglementation générale

Voici la réglementation qui est appliquée sur tout le territoire français.

Lieux publics

Il est interdit de camper dans les lieux publics suivants :

  • Forêts, bois et parcs classés comme « espaces boisés à conserver ».
  • Routes et chemins.
  • Bords de mer.
  • A moins de 200 m d’un point de captage d’eau potable.
  • Sites classés dans les « zones de protection du patrimoine de la nature et des sites ».
  • A moins de 500 m d’un monument classé « historique ».

Les préfectures ou communes peuvent également interdire des lieux publics de manière temporaire ou permanente. Ces interdictions sont généralement affichées en mairie ou signalées par des panneaux auprès des zones interdites.

Lieux privés

Il est évidemment interdit de camper dans un lieu privé sans autorisation. Les règles énoncées au-dessus pour les lieux publics sont aussi valables pour les lieux privés.

Sources :

Réglementation dans les parcs nationaux, parcs naturels régionaux et autres espaces naturels

Parcs nationaux

Dans la plupart des parcs nationaux français, le camping sauvage est généralement interdit et les bivouacs autorisés sous certaines avec conditions  notamment de lieux qui diffèrent suivant les parcs. Il est important de vous renseigner avant votre randonnée auprès de chaque Parc national (sites internets) pour éviter toutes mauvaises surprises!

Parcs naturels régionaux

Il existe 58 parcs naturels régionaux (PNR) en France, Vous trouverez en cliquant ici une carte de tous les parcs naturels régionaux français et les sites internet de chaque Parc contenant la plupart du temps les réglementations existants au sein du Parc.

Mais, même si les Parcs ne sont pas des outils règlementaires, il peut exister des réglementations (notamment concernant le bivouac) au sein des parcs via les communes, les départements, les régions et d’autres outils règlementaires comme c’est le cas pour le Parc de Chartreuse à travers la Réserve naturelle nationale des Hauts de Chartreuse détaillée ci-dessous

CONCERNANT LA RÉSERVE NATURELLE

La réglementation qui s’applique sur la Réserve naturelle nationale des Hauts de Chartreuse est fixée par le décret de création et le code de l’environnement. Concernant le bivouac en particulier, c’est l’ art. L.332-3 et R 332-70, R 332-73 du Code de l’Environnement ; art.12 et 22 du Décret n° 97-905 qui le réglemente.
Les règles générales sont les suivantes (ci-dessous).

ATTENTION depuis deux ans, en juillet et aout , les communes de la Réserve naturelle prennent des arrêtés d’interdiction de bivouac sous tente. Vous pouvez retrouver les éléments de cette réglementations temporaire tout en bas de cette page sur les articles en lien.

II EST INTERDIT :

>> de camper (toute installation d’un abri mobile durant plus d’une nuit),

• sauf autorisation préfectorale à des fins scientifiques ;

Depuis deux ans, en juillet et aout , les communes de la Réserve naturelle prennent des arrêtés d’interdiction de bivouac sous tente. Vous pouvez retrouver les éléments de cette réglementations temporaire tout en bas de cette page sur les articles en lien.


• le bivouac est autorisé : en dehors de juillet et aout, sous tente n’autorisant pas la station debout ou abri naturel, installation limitée à une nuit au même endroit ; Cependant il est préférable de demander l’autorisation du propriétaire privé ou a minima du berger s’il y en a un.
• les matériels de bivouac sont installés au crépuscule et démontés à l’aube ;
• le bivouac ne doit donner lieu à aucun déplacement de pierres ou de terre ou toute autre modification du site.

>> de faire du feu,
• sauf autorisation préfectorale dans le cadre de l’exploitation forestière ou pour l’entretien de la Réserve Naturelle après avis du Comité consultatif ;
• même ceux délimités par des pierres ou réutilisant une zone brûlée antérieurement ;
• l’usage de tous types de réchauds (gaz, carburant liquide…) est autorisé