Flore de Chartreuse

Une flore exceptionnelle

Sur les marges du massif de Chartreuse, hors des forêts de chênes des piémonts, existent des zones humides et des pelouses sèches qui concentrent fleurs et insectes rares. Hérités de pratiques agricoles anciennes et peu rentables dans le contexte économique actuel, ces milieux disparaissent peu à peu par abandon ou par urbanisation, quand ce n'est pas sous les remblais…
Les changements climatiques, la disparition de milieux de vie (les milieux humides par exemple), les activités humaines économiques et de loisirs peuvent menacer l'existence de certaines espèces.
Depuis la création du Parc en 1995, des plantes exotiques sont de plus en plus présentes dans le paysage végétal de Chartreuse. Certaines sont d'apparition récente comme la balsamine de l'Himalaya dans le val de Couz.