Sont principalement interdits :

 les chiens même tenus en laisse
Un chien, même s’il paraît inoffensif, est perçu comme un prédateur par les animaux sauvages ; il peut commettre des dégâts en toute saison.

 

 les feux
En altitude, les foyers détruisent le sol pour de nombreuses années.

 

 le camping
Seul le bivouac est autorisé (tente tolérée entre le coucher et le lever du soleil).

 

 la cueillette des plantes
Seuls la vulnéraire et le thé des Alpes peuvent être prélevés, dans la limite de ce qu’une main peut contenir.

 

 le dépôt de déchets

 

 

ainsi que l’accès à certaines zones fragiles

A l’issue d’une démarche de concertation avec les pratiquants, des plans de circulations traduits par des arrêtés préfectoraux réglementent la pratique de certaines activité : vol libre, escalade, itinéraires de randonnée.
La chasse est interdite sur 30% du territoire (réserves de chasse et de faune sauvage réparties sur l’ensemble de la surface).