Nature et paysages

L’île Chartreuse : une variété de paysages et de milieux…
On compare souvent le massif à un bateau. Le massif est isolé.

Des milieux naturels variés

Zones humides, pelouses alpines, falaises et escarpements, l’ensemble des milieux naturels sont représentés en Chartreuse.

Un coup de calcaire

La Dent de Crolles, sommet calcaire emblématique du massif, a maintenu d’impressionnants reliefs aériens grâce à l’érosion souterraine

Les hauts de Chartreuse

Perché à 1800m, ce long synclinal est aujourd’hui une Réserve naturelle aux paysages exceptionnels. Son sous-sol calcaire renferme les deux plus importants réseaux souterrains des Alpes françaises. Autre particularité de ce plateaux : les lapiaz, formation géologique résultant du ruissèlement dans les roches de type calcaire en forme de ciselures d’une profondeur pouvant atteindre plusieurs mètres.

Cols et Gorges

On les attaque à vélo, on les franchit en voiture, on les utilise comme point de départ de randonnées, les cols de Chartreuse sont comme un défi lancé aux hommes. Passage de l’eau, routes vertigineuses, falaises qui nous surplombent, les gorges entaillent le massif d’est en ouest et relient les territoires.

Forêts

La forêt occupe les deux tiers de la Chartreuse… et le sapin pourrait bien faire office d’emblème légitime du massif. Les arbres (et l’eau qui les fait prospérer) occupent une place centrale dans le paysage, mais aussi dans l’histoire comme dans l’actualité de ce pays. 60% du massif est forestier et la filière bois de Chartreuse

est la première à se structurer en France pour valoriser ressources et savoir-faire à travers une AOC.

Au fil de l’eau

La Chartreuse est un massif assurément bien arrosé. L’eau creuse en sous sol des galeries sans fin pour le bonheur des spéléologues avertis

Flore

Plus de 2000 espèces, soit le tiers des espèces végétales de France, sont présentes en Chartreuse. Dans l’éventail des 80 plantes protégées, la vulnéraire des chartreux fait figure de vedette. Les orchidées ne sont pas en reste.

 

Tous les ongulés de France

La réintroduction du bouquetin réalisée en 2010 et 2011, offre aux visiteurs un panorama complet des ongulés sauvages de France.