Etude sur les cincles plongeurs en Chartreuse

Le cincle plongeur est un oiseau présent sur la plupart des cours d’eau de Chartreuse et qui se nourrit d’invertébrés aquatiques qu’il capture sous l’eau. C’est un indicateur biologique qui permet d’établir un diagnostic sur le bon état des cours d’eau.

Son étude, menée par le CNRS, permet dans un premier temps d’étudier et de suivre les populations dans les rivières du Massif de Chartreuse. Dans un second temps, le prélèvement et l’analyse de sang, plumes ou sécrétions des cincles permet d’établir le diagnostic des pollutions potentielles (polluants organiques comme les plastiques ou les pesticides, et métaux lourds) des cours d’eau et de leurs effets biologiques à long terme sur ce bioindicateur de l’écosystème.

Après une campagne 2019 fructueuse pour le suivi des cincles sur les rivières de Chartreuse (près de 390 adultes et 270 nids suivis, et 1000 poussins bagués), la campagne 2020 a débuté mi-janvier et est désormais terminée . Malgré les interruptions de campagne et le manque de personnel liés au contexte sanitaire, en 2020, 300 adultes ont été capturés, environ une bonne centaine de nids ont fait l’objet d’un suivi et 350 poussins ont été bagués, probablement à peu près la moitié par rapport aux années précédentes.

L’étude du cincle plongeur est inscrite dans le programme d’actions du label Site Rivières sauvages attribué au Guiers mort en 2019. Dans ce cadre, le Parc de Chartreuse participe et, en 2019, a acquis et prêté du matériel de suivi (caméras, pièges photos, enregistreurs de sons) nécessaire à l’étude. Cette acquisition a été financée par la Région dans le cadre du Contrat Parc.