Coronelle lisse

Coronella austriaca

« Il y a une vipère dans mon jardin ! » alerté par mon voisin, je m’approche pour observer le reptile. Ses écailles sont lisses, sa queue longue et fine, ses pupilles rondes : il ne s’agit pas d’une vipère. Le museau pointu, la couleur et les dessins du dos sont ressemblants, mais le trait sombre barrant l’œil de part et d’autre est bien celui d’une coronelle.

distribution

Présente dans toute l’Europe centrale et occidentale, la coronelle est présente jusqu’en Asie.
Au nord, elle atteint le Sud de la Russie et de la Scandinavie, elle est absente du Sud de l’Espagne, de la Corse, de la Sardaigne et d’une grande partie de l’Angleterre.

ecologie

La coronelle lisse occupe les milieux plutôt secs et ensolleillés (talus, rocailles) mais elle fréquente aussi les secteurs moins exposés tels que haies et broussailles. En Chartreuse sa répartition n’est pas connue avec précision mais elle potentiellement présente un peu partout en plaine et dans les forêts montagnardes bien exposés des versants Sud et Est.
Inoffensive, comme toutes les couleuvres (et les vipères si on les laisse tranquilles) elle se nourrit principalement de reptiles : lézard des murailles, lézard vert de taille moyenne, mais aussi d’autres serpents, y compris de jeunes vipères Fait unique chez les serpents de nos régions, elle capture souvent ses proies par constriction.

conservation

Comme les autres reptiles, la coronelle lisse a besoin de haies et bordures de champs comportant pierres et bois mort pour subsister en milieu agricole ou périurbain. De même elle est sensible à l’usage de désherbants et pesticides ainsi qu’à la pratique de l’écobuage.
Il serait intéressant de mieux connaître la répartition de l’espèce en Chartreuse ; comme d’autres reptiles, elle semblerait se raréfier sur certains sites de présence.
La coronelle girondine, plus rare et à affinités nettement méridionales, serait à rechercher sur le territoire du Parc (balcons Sud et coteaux de l’Isère).

Statut : espèce protégée, quasi menacée (sur liste rouge régionale)