Retour sur la fête de l’écomobilité du Parc

Samedi 25 septembre a eu lieu la fête de l’écomobilité organisée par le Parc naturel régional de Chartreuse. La matinée était consacrée aux échanges entre élus du massif pour partager les expériences. A partir de 14h, plusieurs animations étaient proposées en lien avec le vélo et des stands d’informations étaient installés pour présenter plusieurs services de mobilité en cours d’implantation sur le territoire. 

Une matinée pour échanger collectivement sur la mobilité en Chartreuse

La réunion du réseau mobilité porté par le Parc a rassemblé une trentaine d’élus du territoire de Chartreuse : de Myans à Proveysieux en passant par Vimines, St Etienne de Crossey, Biviers et les communes du Cœur de Chartreuse. Une bonne partie du massif était donc réunie à la Maison des Associations de Saint Laurent du Pont ce samedi pour parler mobilité. Cette rencontre, très appréciée par les élus, était la première en présentiel de ce réseau qui se réunit depuis plusieurs mois maintenant.

Dominique Escaron, Président du Parc et Sylvain Laval, vice-Président en charge de la transition énergétique, et Anne Lenfant, Présidente de la communauté de communes Coeur de Chartreuse ont évoqué les enjeux liés aux déplacements sur le territoire. La question de la sur fréquentation de certains sites touristiques et des problématiques de flux et de stationnement qui en découlent durant les weekends ou les vacances a notamment été évoquée. Certains ont souligné le peu de transports en commun qui font de la voiture individuelle la solution privilégiée des habitants pour se déplacer au quotidien.

Néanmoins, beaucoup d’élus ont insisté sur l’existence de pratiques alternatives et informelles sur leur territoire (ancrage de l’autostop, mini-réseau de covoiturage initiés par les habitants etc). Et les idées ne manquent pas pour imaginer d’autres solutions ! La question de la sécurisation du vélo et du développement de pistes cyclables pour relier certains hameaux a fait consensus. D’autres participants ont évoqué l’idée de développer des petites navettes qui soient adaptées à la faible densité des zones rurales mais qui constitueraient tout de même une réelle alternative à la voiture grâce à un cadencement important. Différentes initiatives portées par des communes ont ensuite été présentées pour partager les bonnes idées et les outils.

Une chose est sûre, la volonté de travailler sur la question et de proposer de réelles alternatives à l’utilisation de la voiture aux habitants a fait l’unanimité chez les personnes présentes.

Des animations sur plusieurs modes de déplacement à destination des habitants  

Qu’ils soient de passage, venus exprès pour la fête ou pour le marché de l’artisanat local qui se tenait ce même jour, de nombreux passants étaient présents pour discuter sur les différents stands et pour essayer le vélo sous toutes ses formes.

Les animateurs de la Fresque du Climat étaient présents pour sensibiliser aux enjeux du changement climatique. Une trentaine de personne s’est essayée au vélo à assistance électrique, une dizaine a pu participer aux balades sur la voie verte accompagnée par un moniteur tandis que petits et grands ont pu réaliser un parcours avec des vélos un peu atypiques…

Enfin, élus et agents des collectivités ont échangé avec les habitants sur les prochaines solutions de mobilité en cours d’implantation sur le territoire : le développement de la politique cyclable, la mise en place du minibus partagé sur la commune de St Pierre de Chartreuse en lien avec Citiz ainsi qu’une expérimentation sur l’autopartage entre particuliers.