Prévention feu en forêt et dans les espaces naturels

9 feux sur 10 sont d’origine humaine, restons vigilants

Avec la sécheresse et la canicule, nous ne sommes pas à l’abri de départs de feux, tant sur les coteaux, que dans les zones urbaines.

En effet, la combinaison chaleur et sécheresse rend la végétation très vulnérable et propice aux incendies.

La Chartreuse, avec ses 2/3 du territoire occupés par la forêt est vulnérable au risque incendie de forêt, notamment en période estivale. Les incendies ont un impact majeur sur les espaces naturels, détruisant tout ou partie des animaux et végétaux sur son passage.

L’activité humaine est la principale cause de déclenchement d’incendies – 90% des départs de feu – que ce soit du fait d’une activité économique (chantiers de BTP, activités agricoles…) ou bien d’une activité du quotidien (mégots de cigarettes, barbecues ou feux de camps). La majorité de ces feux sont dus à des imprudences et à des comportements dangereux, aussi bien de touristes que de riverains. Ils pourraient donc être évités en ayant les bons réflexes au quotidien.

Quelques rappels :

  • Il est interdit de porter et d’allumer du feu, de fumer, de jeter des mégots et tous objets en combustion à l’intérieur et à moins de 200 mètres des bois et forêts.
  • Ecobuages et brûlage des déchets verts sont interdits
  • Jeter ses mégots dans un cendrier et non au sol ou par la fenêtre de sa voiture

On vous rappelle aussi ici pourquoi il est recommandé de ne pas faire de feu en montagne ou pourquoi est-ce tout bonnement interdit à certains endroits : Voir l’article ici

Plus d’info :

– réglementation feu sur le site de la préfecture

– info sur Site du Ministère de la Transition écologique