Le Pont Pérent se refait une beauté

Soutenue par la DRAC et le Département, la commune de Saint Laurent du Pont s‘est engagée dans la restauration du Pont Pérent, ouvrage datant approximativement du XVI° siècle et classé monument historique. D‘importants travaux de gestion et d’évacuation des eaux, de dévégétalisation et de maçonnerie sur l’ouvrage d’art ont démarré depuis le début du mois de mars. Le chantier étant interdit au public, vous ne pourrez pas emprunter la balade des poissons bleus jusqu‘à la fin des travaux prévus jusqu’à la fin mai.

À proximité immédiate d’une zone Natura 2000, la restauration du pont Pérent s‘inscrit dans ce périmètre de protection en faveur du maintien de la biodiversité. A ce titre et en tant que porteur de projet, la commune a souhaité tout mettre en œuvre pour réduire au maximum l’incidence que pouvait avoir la restauration de ce site classé sur la faune et la flore. Un formulaire d’évaluation des incidences a donc été réalisé avec l’aide du Parc naturel régional de Chartreuse pour analyser l’enjeu écologique d’un tel chantier.

Cette évaluation a montré que les travaux de dévégétalisation et de maçonnerie sur l’ouvrage pourraient avoir une incidence sur la présence éventuelle de chiroptères (chauve-souris) ou sur leurs habitats, espèces protégées et espèces de la Directive Habitat Faune Flore. Une chiroptérologue est intervenue avant le démarrage du chantier pour s’assurer de l’absence d’individus sur le site. A l’aide d’un endoscope, chaque interstice, trou naturel ou fissure, a pu être contrôlé. Un protocole a également été mis en place sur le chantier dans le cas où des chiroptères seraient observés ou blessés Iors du chantier.

Cette restauration est inscrite dans les programmes d’actions des labels  Forêt d’Exception® Grande Chartreuse et Rivières sauvages