Travaux seuils sur le Guiers mort / rivières sauvages

Posté le 27/09/2019 - Biodiversité
0 commentaire

Suite à la labellisation Site Rivières sauvages du Guiers mort le 27 juillet dernier, des travaux ont été réalisés sur la commune de Saint-Pierre-de-Chartreuse. Ces travaux consistent en l’effacement (arasement) du seuil de la Laiterie et du seuil des Antonins avec pour objectifs la restauration des continuités écologique et sédimentaire du cours d’eau. En effet, les poissons (Truites Fario) ne peuvent pas remonter le cours d’eau et les sédiments restaient bloqués en haut des seuils.

Préalablement à ces travaux, la Fédération de Pêche de l’Isère, porteur du projet, en partenariat avec Scimabio Interface et les associations de pêche locales, ont organisé des pêches de sauvetages en amont et aval des seuils. A cette occasion, les poissons ont été marqués, ce qui permettra d’effectuer un suivi après les travaux et d’évaluer l’efficacité du rétablissement de la continuité écologique.

Les travaux ont donc eu lieu ces derniers jours :

– arasement complet du seuil des Antonins

– arasement partiel du seuil de la Laiterie. Au regard de la hauteur du seuil, les travaux d’arasement de ce seuil se feront sur deux ans. Pour garder une trace de ce seuil patrimonial, un scan 3D du seuil a été réalisé et les pierres de taille constituant le seuil sont conservées et seront réutilisées et valorisées notamment par la commune de Saint-Pierre-de-Chartreuse.

Seuil de la laiterie (avant)

Seuil de la laiterie (après travaux)

Truite Fario

Aussi, pour s’assurer d’un bon suivi dans le temps, le souhait des associations de pêche est d’avoir une pratique de pêche « No-Kill » sur le secteur Perquelin – Pont du Grand Logis. Si toutefois en aval de ce secteur (dans le secteur des gorges du Guiers Mort sur le parcours de pêche de l’Office National des Forêts,  par exemple) ou sur des affluents du Guiers mort, vous pêchez des poissons ayant une puce, merci de la remettre aux associations de pêche locales (Réciprocité Guiers ou AAPPMA de Saint-Laurent-du-Pont) ou aux Offices de tourisme de Saint-Pierre-de-Chartreuse ou Saint-Laurent-du-Pont.

Pour toute question sur le projet, n’hésitez pas à contacter la Fédération de Pêche de l’Isère, l’AAPPMA de Saint-Laurent du Pont, Réciprocité Guiers ou le Parc de Chartreuse.

Cette opération a été financée par la Région et l’agence de l’eau, la fédération de pêche de l’Isère est Maître d’ouvrage.