La Chartreuse en partage

Posté le 29/05/2020 - Non classé
0 commentaire

Havre de quiétude et de paix, la Chartreuse vous invite à découvrir au printemps les joies de la montagne pour respirer l’air revigorant des alpages et faire le plein d’oxygène.

En cette veille de week-end de Pentecôte, nous vous proposons quelques repères pour mieux profiter de la Chartreuse en cette période de déconfinement…

Mais les plus observateurs auront peut-être la chance d’apercevoir des bouquetins des Alpes ou des chamois au cœur du Parc naturel régional de Chartreuse.

La nature est fragile, prenons en soin !

 

Au printemps, la nature se réveille et certaines espèces font leur grand retour…

Le printemps est pour la faune la période la plus sensible (reproduction, parade, mise bas..).

Soyons discrets, silencieux en nous promenant si l’on veut limiter notre dérangement et observer de la faune. Laissons-lui le temps de se réhabituer à nous.

 

A chacun son sentier/son espace

La faune s’étant réapproprié l’espace en notre absence, préférez les sentiers balisés lors de vos randonnées. Ces sentiers évitent en général les zones sensibles et sont entretenus.

Restez sur les sentiers, vous participez ainsi à limiter l’érosion des pentes de Chartreuse, à préserver la végétation et la faune sauvage

 

Bivouac/feux

Posez votre tente au coucher du soleil et démontez là au lever. Si le bivouac est autorisé sur la Réserve naturelle, nous rappelons que les feux y sont interdits. Utilisez votre réchaud.

Pour préserver les prairies du piétinement, préférez des lisières de forêts pour installer votre bivouac même si les troupeaux ne sont pas encore présents partout.

Pique-niquer oui mais pas n’importe où !

L’herbe est un aliment pour les troupeaux domestiques et pour les animaux sauvages… pensez aux vaches, moutons et chèvres qui produisent viande et fromages de Chartreuse !

Pour vous reposer, restons à l’écart des prairies, ne nous allongeons pas dans l’herbe, respectons les clôtures et ne coupons pas à travers champs. Quand il y en a, ramenons nos déchets,

 

Se déplacer

Préférez les transports en commun, le vélo, le covoiturage plutôt que l’autosolisme.