Situé à la jonction des zones continentale et alpine et présentant encore des influences méditerranéennes, le territoire du Parc de Chartreuse apparaît aux yeux des visiteurs comme un pays de moyenne montagne calcaire aux pentes fortement boisée riches en conifères tandis que prairies de fauche et de pâture occupent les secteurs un peu plus plats.
Les milieux forestiers couvrent environ un tiers du territoire du Parc de Chartreuse. D'apparences monotones, les forêts cachent une forte diversité à l'échelle du massif.
Depuis la plaine du Guiers jusqu'au sommet de Chamechaude, les milieux herbeux ponctuent le paysage de Chartreuse et offrent une grande palette de couleurs et de formes.
Nées de l'accumulation de dépôts marins durant l'ère secondaire, les roches de Chartreuse se présentent comme une alternance d'escarpements et de dalles calcaires entrecoupées de couches riches en argile déterminant combes et vires. La vigueur du relief lié à un plissement important des couches fait que l'empreinte du minéral sur les plantes est bien marquée en Chartreuse.