La Chartreuse, terre d’agriculture

La Chartreuse, terre d’agriculture

Vous vivez en Chartreuse ou vous y séjournez, vous avez choisi ce territoire pour son cadre et son paysage unique.
C’est un espace de vie et de loisirs, mais aussi un espace de production pour des activités implantées localement, comme l’agriculture. Les agriculteurs sont des acteurs incontournables de la vie sociale, culturelle et économique en Chartreuse. Partez à leur rencontre !

 

 

 

 

 

 

 

 

Données et chiffres clés

Quelques chiffres-clef de l’agriculture en Chartreuse (issus du dernier Recensement Général Agricole de 2010) :

670

exploitations agricoles, dont la moitié dites "professionnelles"

800

emplois directs à temps complet sur les exploitations

2300

vaches à viande

3500

vaches laitières

18

millions de litres de lait produits par an

700

ha de vignes en AOC Vins de Savoie

44

mille hectolitres en crus Abymes et Apremont produits par an

18

mille hectares de surface agricole, dont 3500 en alpages et 70 % de prairies

La viticulture : à cheval sur les deux départements, Savoie et Isère.

  • Du pied du Granier aux portes de Chambéry, 4 communes Savoyarde du Parc sont concernées : Les Marches, Myans, Apremont et St Baldoph. 

Elles couvrent la casi totalité des crus Apremont et Abymes, qui font partie des Vins de Savoie, appellation d’origine contrôlée (A.O.C) depuis 1973. Cette activité agricole concerne 145 exploitations, pour la plupart de taille familiale. La grande majorité des viticulteurs sont aussi vignerons : ils assurent la vinification de leurs produits sur leur exploitation ou en collectif au sein d’une coopérative. D’autres livrent leur raisin à des négociants, qui le transforment et le vendent.

  • Toujours au pied du Granier mais, côté Isère cette fois-ci, 15 communes du Parc* sont concernées par l’Indication Géographique Protégé (IGP) Isère. Initialement l’appellation était “Vin de pays de l’Isère” déposé en 1968.

Au sein de cette IGP se distingue la zone “Coteaux du Grésivaudan” et la zone “Balmes Dauphinoises” ayant chacune leur typicité. Le cahier des charges de l’IGP autorise les vins issu d’un cépage (monocépage) ou plusieurs cépages (assemblage) parmi les 20 cépages autorisés.

Ces dernières années, une génération de jeunes vignerons s’est installée avec la volonté de se tourner vers les cépages autochtones de l’Isère ou implantés régionalement. 

Une demande est en cours auprès l’Institut National de l’Origine et de la qualité pour inscrire d’anciens cépages au cahier des charges. 

Le travail de recherche du CRBA et du JDMM a permit de recenser 145 variétés de vignes : des hybrides, des cépages connus nationalement et d’autres beaucoup plus locales. En savoir plus

 

*Barraux, La Buisse, Chapareillan (aussi compris dans l’AOC Vin de Savoie), Corenc, Coublevie, Crolles, Fontanil-Cornillon, Meylan, Saint-Egrève, Saint-Étienne-de-Crossey, Saint-Martin-le-Vinoux,Saint-Vincent-de-Mercuze, La Terrasse, Le Touvet, Voreppe 

Source : https://www.inao.gouv.fr/

 

L’élevage

Le vert ! C’est la couleur qui caractérise le secteur de la Haute Chartreuse, domaine des prairies et de la forêt.
Les conditions sont excellentes pour l’élevage de bovins, d’ovins et de caprins, qui produisent lait et viande. Cette activité, qui façonne le paysage, concerne plus de 150 exploitations en bovin lait et viande, et une trentaine en élevage ovin et caprin. 

L’élevage de vache à viande est un peu plus important que l’élevage laitier, et les exploitations sont majoritairement de petites tailles. C’est une agriculture de montagne extensive. Persiste aussi en Haute Chartreuse une tradition de production de plantes. Ce cadre naturel hors du commun attire les amateurs de loisirs de plein air. On croise ainsi, suivant les saisons, randonneurs, VTTistes et amateurs de vol libre ou de ski de fond. Partager l’espace au mieux entre les différents usagers est donc un enjeu majeur dans ce secteur de montagne.

 

Productions diversifiées

Sur l’ensemble du Parc de Chartreuse, on compte également d’autres productions diversifiées : miel, escargots, volailles et œufs, maraîchage, fleurs, petits fruits, céréales … de quoi confectionner des repas 100% Chartreuse !