Portail PNR de la Chartreuse

Le retour du bouquetin des Alpes en Chartreuse - Au rythme des saisons

Sommaire
Le retour du bouquetin des Alpes en Chartreuse
Le bouquetin, une histoire ancienne
La Chartreuse une terre d'accueil
Apprenez à le connaître... et à le reconnaître
Au rythme des saisons
Quels sont les objectifs du suivi des bouquetins ?
Pas farouche mais pas touche
Soyez tous observateurs
Quelle place parmi la faune de Chartreuse ?
Les partenaires de l'opération
Les newsletters

Au rythme des saisons

Habitat

Animal de milieux ouverts, le bouquetin fréquente peu la forêt qui ne lui est pas indispensable.
Doté de sabots anti-dérapants, il affectionne les versants rocheux escarpés entrecoupés de falaises et de vires, plutôt orientés au sud et rapidement déneigés au printemps. Il s'adapte fort bien à des altitudes et des climats très différents.

Alimentation

habitatLe régime alimentaire du bouquetin varie suivant les saisons. En période de végétation, il se nourrit principalement de plantes herbacées et secondairement de quelques ligneux comme l'églantier et le genévrier. En hiver, mousses et lichens constituent une part importante de son alimentation. Du fait de son attachement au rocher, le bouquetin n'occasionne de dégâts ni aux forêts ni aux cultures.

Utilisation de l'espace

Le bouquetin a besoin d'un domaine vital étendu (2 à 20 km2).
Il fréquente des secteurs différents suivant les saisons :
Hiver (novembre à mars) : son domaine est celui des versants rocheux abrupts, exposés au sud et rapidement déneigés où il pourra trouver sa nourriture. Il fréquente aussi les crêtes et croupes ventées. Cet espace inclut les places de rut.

rutPrintemps : le bouquetin recherche les plantes en croissance qui se situent sur les premiers secteurs déneigés.
Eté : En juin, les étagnes mettent bas dans des secteurs difficiles d'accès comme les vires, les chaos de blocs, les abris sous roche... À partir de juillet, les bouquetins rejoignent les parties les plus hautes. Les mâles forment des groupes, explorant le territoire.

Vie sociale

Le bouquetin vit en hardes (groupes) dont la taille et la composition varient selon les saisons. Mâles et femelles ne se regroupent en réalité qu'au moment du rut et au niveau de zones refuges en hiver.
Les cabris, éterles et éterlous sont souvent regroupés en chevrées en compagnie des étagnes.