Ateliers publics - remettre au goût du jour des variétés anciennes ou locales

Posté le 23/02/2018 - PNR Chartreuse
0 commentaire

Dans le cadre de l’opération de redécouverte du patrimoine maraîcher, fruitier, céréalier et ornemental de Chartreuse, le Parc organise des ateliers publics pour que tout le monde puissent participer à cette grande aventure.

Jeudi 15 mars 2017 à 19h – Salle des fêtes de St Jean-de-Couz

Jeudi 22 mars 2017 à 19h – Lycée horticole de St Ismier

Le Parc de Chartreuse porte une opération participative et innovante intitulée « Redécouverte du patrimoine maraîcher, fruitier, céréalier et ornemental de Chartreuse », en partenariat avec le CRBA (Centre de Ressources en Botanique Appliquée) et l’association Jardins de Mémoires Montagnes. Cette initiative constitue un programme unique en France à l’échelle d’un tel territoire. Les premiers résultats démontrent une diversité végétale incroyable à l’échelle du massif !

Nous cherchons à remettre en production des variétés locales. Pour ce faire, nous avons exploré le patrimoine végétal de Chartreuse pour en extraire des variétés cultivables, susceptibles de satisfaire aussi bien les exigences agronomiques des producteurs locaux que les attentes des consommateurs.

Haricot ‘Cerise’, laitue ‘Gloire du Dauphiné’, maïs ‘Crolles’, poire ‘Louve’, pomme ‘groin de veau’ ou prune ‘fourote’ : les trésors que les chercheurs ont exhumé sont riches !

Pour remettre au goût du jour ces variétés anciennes ou locales, le Parc de Chartreuse va maintenant engager des actions autour de plusieurs axes. Dans cette dynamique de mise en réseau, tous les acteurs sont concernés qu’ils soient : habitants, élus, agriculteurs, viticulteurs, pépiniéristes, gestionnaires de patrimoine naturel et culturel, associations, professionnels de la restauration…

Un état des lieux très riche

Les recherches documentaires (près de 1000 documents consultés) et les enquêtes de terrain menées auprès des habitants du massif (36 enquêtes sur 19 communes) ont produits des résultats exceptionnels. Ils démontrent l’incessante introduction de nouveaux végétaux en Chartreuse, du Néolithique à nos jours. Leur expérimentation, leur adaptation constante fut la grande affaire des Hommes, afin de mieux se nourrir mais aussi pour des raisons culturelles, esthétiques ou encore pour assurer un meilleur développement économique.

Les 399 espèces documentées recouvrent 1409 variétés dont les principales sont  la vigne (145 variétés), la pomme de terre (95 variétés), le blé (95 variétés), le poirier (83 variétés), la courge (75 variétés), le haricot (73 variétés), le melon (69 variétés), le rosier (66 variétés), le pommier (56 variétés), le pêcher (56 variétés), le pois (48 variétés), le chou (46 variétés), la laitue (46 variétés), le fraisier (30 variétés), le maïs (26 variétés), la chicorée (25 variétés), l’avoine (23 variétés), le noyer (22 variétés), le navet (20 variétés), la betterave (19 variétés), la carotte (17 variétés), le cerisier (13 variétés) et l’abricotier (10 variétés)

 

Les variétés inventoriées recouvrent :

. 151 variétés locales originaires de la Chartreuse ou des environs proches,

. 269 variétés d’origine régionale cultivées dans le massif ou dans les vallées limitrophes,

. 980 variétés d’origine nationale ou internationale cultivées dans l’aire géographique d’étude.

 

L’innovation : apprendre du passé

D’origine locale, régionale ou mondiale, les végétaux introduits en Chartreuse étaient décrits et cultivés par les pépiniéristes, les paysans et les jardiniers pour leur capacité d’adaptation au sol, à l’altitude – et donc au climat – et leur résistance aux maladies. De nombreuses publications nous donnent des informations sur la production, jusqu’à 1800 mètres d’altitude ! Les outils et les techniques de culture employés à l’époque peuvent encore largement nous inspirer aujourd’hui ; la culture en hautains par exemple – une forme d’agroforesterie – mélangeait les fruitiers, les arbres forestiers, les vignes, les céréales et les légumes sur une même parcelle.

Utiliser des variétés anciennes et/ou locales représente aujourd’hui un enjeu majeur pour le développement d’une agriculture plus résiliente et plus respectueuse de l’environnement car elles sont :

– de meilleure qualité nutritionnelle et gustatives que les variétés conventionnelles,

– mieux adaptées au changement climatique et aux sols du massif de Chartreuse car elles en proviennent et sont très diversifiées,

– cultivées traditionnellement sans produits chimiques et donc mieux adaptées aux méthodes de culture biologique.

Et maintenant, la suite…

Dans le but de valoriser concrètement les résultats de cet état des lieux, le Parc de Chartreuse a décidé d’engager des actions avec la population, les professionnels, les associations et les collectivités autour des axes suivants :

 – Identifier et prélever les variétés recensées sur le terrain : collecte de graines et de greffons ; vous souhaitez nous confier des graines de variétés anciennes ou locales, vous voulez sauver un vieil arbre fruitier, contactez-nous !

– Conserver, multiplier et expérimenter des variétés anciennes et locales : aidez-nous à cultiver et expérimenter les semences dans vos jardins, vos vergers, vos champs, etc. Nous pouvons vous accompagner dans le développement de vos projets : conservatoire, verger, vigne, jardin pédagogique, réintroduction de culture céréalière, etc.

– Développer la production de semences, d’arbres et de plantes ornementales : vous accompagner dans la production de semences et la multiplication d’arbres fruitiers, de vignes, etc. Professionnels, aidez- nous à mettre les variétés locales à disposition de tous.

– Transmettre et former à la production de semences et à la taille des arbres fruitiers (amateurs et professionnels).

– Développer l’expérimentation des variétés locales : production céréalière (boulangerie, activités brassicoles), légumière, viticole, florale (production de plants, maraîchage, floriculture), etc., vos projets nous intéressent.

– Renforcer l’autonomie alimentaire des élevages : vous accompagner afin de créer une dynamique autour de la production de fourrages de montagne, notamment en agriculture biologique.

– Soutenir et encourager la transformation des variétés locales (fruits, légumes, céréales, fleurs, vignes, etc.) par le recensement et l’accompagnement de projets organisés en circuits courts : agriculteurs, entrepreneurs, pépiniéristes, jardineries, cantines, restaurateurs, particuliers, collectivités, particuliers, venez nous faire part de vos projets, vos envies.

– S’inspirer des techniques anciennes pour développer des pratiques plus respectueuses de l’environnement : encourager les projets d’agroforesterie (association de fruitiers, légumes, vignes, élevage, sur une même parcelle), reconstitution de prés-vergers, de haies fruitières, diversification des productions agricoles et horticoles.

– Développer l’offre culturelle et touristique : valoriser le patrimoine agricole et horticole local à travers des événements, festivals, expositions, conférences. Création de jardins, vergers, vignes… conservatoires et pédagogiques. Développer des visites guidées, des circuits pour accompagnateurs en montagne. Proposer des formations pour les acteurs économiques locaux et le tout public. Faites-nous part de vos futures actions.

 

 Travailler en groupe par thème

Lors des ateliers publics des jeudis 15 et 22 mars à St Jean-de-Couz et St Ismier, nous vous proposons de constituer des groupes de travail autour des thèmes suivants :

  • Culture des légumes
  • Culture des fruits
  • Culture de la vigne
  • Culture des céréales
  • Culture des plantes fourragères
  • Culture des plantes ornementales
  • Offre culturelle et touristique
  • Vous avez un autre thème à nous proposer ? N’hésitez surtout pas !

 

Vous pourrez bien entendu participer à plusieurs groupes de travail si vous le souhaitez. N’hésitez pas à diffuser l’information autour de vous, nous vous attendons nombreux !

 

 

Contact

Missions agriculture et biodiversité du Parc naturel régional de Chartreuse

Place de la mairie

38 380  Saint-Pierre-de-Chartreuse

04 76 88 75 20

accueil@parc-chartreuse.net