Approbation du Projet de Charte

Posté le 10/01/2019 - PNR Chartreuse
0 commentaire

Lors du Comité syndical du Parc du 7 février dernier, le Parc naturel régional de Chartreuse faisait approuver l’avant projet de Charte. Il va désormais être transmis à la Région pour délibération et transmission aux instances nationales (CNPN, Fédération des Parcs naturels régionaux, Préfet de Région et Autorité environnementale) pour qu’elles donnent à leur tour leur avis.  

Conscients de la nécessité de fédérer les acteurs dès le démarrage de la démarche, les élus du Parc ont souhaité que la révision de la charte soit largement participative. Différents temps de présentation, échanges et partage, mobilisant les acteurs du territoire – élus, acteurs associatifs, représentants des entreprises, habitants, … – ont rythmé la démarche.

Le Parc de Chartreuse a notamment anticipé la procédure de révision en profitant de chaque rencontres (réunions, ateliers …) que ce soit avec des élus, des socioprofessionnelles, des habitants, pour recueillir et partager les futurs enjeux qui pourraient être repris dans cette nouvelle charte.

Les socioprofessionnels regroupés en association à l’échelle du Parc de Chartreuse, ont travaillé spécifiquement sur leur stratégie. Les agriculteurs, au sein de l’association AAC, ont dédié une de leur assemblée générale à de la prospective sur l’agriculture en général, les produits, le métier, …

Les   acteurs de la forêt/filière bois ont réfléchi à partir du bilan de la charte forestière en cours, à l’élaboration d’une nouvelle charte dont les objectifs concourront à la réalisation de la charte du Parc de Chartreuse. Les acteurs du tourisme se sont penchés sur la destination Chartreuse (positionnement, évolution par rapport au changement climatique, …).

Le Parc de Chartreuse a su aussi s’adapter au calendrier des territoires partenaires (EPCI) qui lançait leurs propres démarches :

  • Réunions pour la construction des documents d’urbanisme (PLUI de la Communauté de Communes de Cœur de Chartreuse, Grenoble-Alpes-Métropole, Grand Chambéry).
  • Réunions pour la construction des projets de territoires (Communauté de Communes de Cœur de Chartreuse, Grenoble-Alpes-Métropole 2030, Grand Chambéry 2030, Communauté de Communes du Grésivaudan et Communauté de Communes du Lac d’Aiguebelette).

Ainsi, la construction des PLUI a servi à la construction du plan de Parc et les projets de territoire ont alimenté le rapport de la charte.

Par ailleurs, un travail spécifique de concertation a eu lieu sur l’année 2018 afin de partager non seulement les études préalables (diagnostic et évaluation) mais aussi les principaux enjeux :

  • Des forums à destination des élus, des socioprofessionnelles et associations.
  • Des conférences territoriales au sein de chaque intercommunalité regroupant les communes concernées et les EPCI.
  • Des « Cafés Parcs » à destination des habitants ont été mis en place sur chaque intercommunalité du Parc afin d’être au plus près des lieux de vie.

Ces réunions ont permis l’expression de tous les participants et ont été l’occasion de recueillir une importante matière qui a constitué le socle à partir duquel l’avant-projet de Charte et le Plan de Parc ont été construit.

Les études préalables (diagnostic et évaluation) ainsi que la forte concertation ont permis de faire émerger 5 grands défis auquel la charte devra répondre. Il s’agit de :

  • La valorisation des atouts, des qualités et des identités du territoire, en particulier au travers du paysage ;
  • La maitrise des pressions sur le territoire et la préservation du bien vivre ensemble : concilier attractivité, préservation du territoire et cohésion sociale ;
  • La contribution locale au grand défi du changement climatique et de la transition énergétique ;
  • La capacité du territoire à concevoir de nouvelles façons de faire ;
  • La fédération des acteurs autour de la Charte 2020 – 2035.

La nouvelle stratégie élaborée dans le cadre de la révision de la Charte permet de relever chacun de ces grands défis.

Cette stratégie est structurée en trois axes :

L’axe 1 «Chartreuse MULTIFACETTE » s’appuie sur les caractéristiques, les éléments constitutifs et les patrimoines du territoire, avec l’objectif de les préserver et de les valoriser.

L’axe 2 «Chartreuse en HARMONIE » permet de concilier préservation des patrimoines, préservation des ressources et valorisation des activités humaines.

L’axe 3 «Chartreuse en TRANSITIONS » projette le territoire dans la multitude des changements tant climatiques que sociétaux. Le but est d’accompagner et de dynamiser les adaptations et les mutations.

Ces trois axes en interaction sont complémentaires et non hiérarchisés entre eux. Ils apportent une réponse transversale et cohérente aux grands objectifs formulés lors de la concertation. Ils traduisent l’ambition retenue par les élus et les acteurs locaux pour l’avenir de la Chartreuse. Leur déclinaison en 13 orientations précise les objectifs à atteindre et les mesures à mettre en œuvre au service de cette ambition.

Le Syndicat mixte du Parc naturel régional de Chartreuse ne peut porter seul une dynamique de développement durable. Cette dynamique ne peut se faire qu’avec une action publique territoriale forte et cohérente, fédérant largement les collectivités et les acteurs locaux. Ceci est d’autant plus vrai dans le cadre de l’évolution institutionnelle récente avec la montée en puissance des intercommunalités et des métropoles. C’est dans ce nouveau contexte institutionnel que s’inscrit le renouvellement de la Charte du Parc.

Ce projet de charte permet de conforter le rôle du Parc en tant que :

–  » Assemblier  » des politiques publiques conduites sur le territoire, dont il assure la cohérence, les synergies, pour la bonne mise en œuvre de la Charte, qu’il accompagne dans le cadre des missions qui lui incombent.

–  » Interface  » pour faire du lien entre les EPCI, puisqu’il puisque le Parc est une instance de dialogue et qu’il peut porter des intérêts qui dépassent les frontières administratives.

Le Syndicat mixte du Parc naturel régional de Chartreuse devra ainsi impulser, fédérer et coordonner les initiatives permettant la réussite collective de cette nouvelle charte.