Alpages à partager, vendredi 30 août au Col du Coq

Posté le 20/08/2019 - Non classé
0 commentaire

Le Parc naturel régional de Chartreuse organise des journées de sensibilisation aux bonnes pratiques en alpages, afin d’assurer une meilleure cohabitation des différentes activités sur les sites d’alpage. Prochain rendez-vous le vendredi 30 août au Col du Coq.

L’alpage et ses différents acteurs : assurer une bonne cohabitation

Les alpages sont des pâturages d’altitude qui accueillent les éleveur(se)s et berger(e)s locataires du site durant la saison estivale. Le pâturage par les troupeaux permet, entre autres, l’entretien de ces espaces en limitant la progression de la forêt. Ce sont donc des lieux de travail à respecter, en veillant par exemple à bien laisser les clôtures en place après chaque passage. Une sensibilisation des pratiques à destination du public est essentielle pour la préservation de ces espaces et la sécurité des passants.

Les thèmes abordés durant ces journées d’échange et de sensibilisation seront les suivants :

  • le travail du berger : pourquoi il ne faut pas s’approcher du troupeau et rester à distance des chiens.
  • la protection de la biodiversité. En effet, les nombreux passages hors des sentiers entraînent une érosion prématurée du terrain et des pelouses.
  • Les activités de loisirs sur les alpages : Randonnée, Trail, VTT, vol libre, escalade, etc. Il est nécessaire d’adapter sa pratique.

Des sorties grand public encadrées et commentées, animées par le Parc

Sortie gratuite et ouverte à tous sur inscription (le nombre de participants est limité). L’objectif de cette journée est d’appuyer les messages de sensibilisation grâce à une mise en situation concrète lors d’une randonnée en alpage.

Déroulé : Départ à 14h au Col du Coq – Retour prévu à 17h
Temps de marche environ 2h
Difficulté randonnée pour bons marcheurs – Âge minimum 10 ans
Réservation : par téléphone auprès du Parc de Chartreuse au 04 76 88 75 20, les informations pratiques vous seront communiquées une fois réservation faite