Portail PNR de la Chartreuse

La Vulnéraire des Chartreux

DSC_0418Découvrez la Vulnéraire des Chartreux (Hypericum nummularium) une plante endémique de notre beau massif ! Mais aussi sensible...attention elle est réglementée !!

 

Taxonomie :
Plantes
Malpighiales
Hypericacées
Hypericum

Taille : 10 - 30 cm
Milieu : Entre 300 et 2500m, sur roche calcaire
Territoire : Chartreuse et Pyrénées
Cueillette réglementée


Vulnéraire des Chartreux, millepertuis nummulaire, millepertuis à sous, millepertuis à feuilles rondes, vulnéraire, venerella, millepertuis à tiges fines... nombreux sont les noms que l'on donne à Hypercium nummularium. Nombreuses également sont ses vertus médicinales et gustatives. Elle présente en effet d'excellentes qualités digestives, astringentes, toniques, antispasmodiques, et... vulnéraires, c'est-à-dire qui soigne les plaies et blessures. Elle suscite de ce fait la curiosité des naturalistes professionnels comme amateurs, des photographes, des liquoristes et herboristes et même, paraît-il, des moines Chartreux, puisqu'elle rentrerait dans la composition de la liqueur de Chartreuse.


Hypericum nummularium est abondamment présente dans les Pyrénées. Dans les Alpes, on ne la trouve qu'en Chartreuse ! Cependant, si elle est endémique à ce massif, les occasions de la croiser ne manquent pas : des gorges jusqu'aux sommets de Chartreuse, elle s'immisce dans les interstices des roches calcaires où elle trouve de l'humidité et de la fraîcheur. Falaises ombragées des forêts de basse altitude, falaises ensoleillées, lapiaz, landes sèches... présenteront des milieux de vie où elle se plaira à se développer en abondance.

C'est de juin à août que l'on a le plus de chances de croiser ses larges fleurs jaunes à 5 pétales, surplombées par de grands étamines dressés. Néanmoins, si ses fleurs peuvent être confondues avec celles de ses cousins le millepertuis perforé (Hypericum perforatum) ou le millepertuis tâché (Hypericum maculatum), ses feuilles rondes, opposées, d'un vert éclatant au dessus, pâles en dessous, et sa tige ascendante ne laissent aucun doute sur son identité et font de la vulnéraire des Chartreux une espèce facile à identifier.

Que fait le Parc ?
Du fait de son endémisme en Chartreuse, le Parc porte une forte responsabilité quant à la préservation de la vulnéraire des Chartreux. Depuis le début des années 2000, il s'est associé au Conservatoire botanique national alpin pour monter un large programme d'amélioration des connaissances liées à l'espèce. En 2017, un projet de suivi des populations de vulnéraire en Chartreuse est amorcé et un protocole est mis en place. Les résultats de cette étude permettront de mieux connaître la dynamique des populations sur le territoire, et, si besoin, de proposer des mesures de gestion.

SA CUEILLETTE EST RÉGLEMENTÉE : arrêté préfectoral en Isère : environ 100 brins/jour/personne, une poignée sur la réserve naturelle des Hauts de Chartreuse en Savoie.
Toute cueillette commerciale est soumise à autorisation. Elle est délivrée par la Direction Départementale des Territoires de l'Isère en ce qui concerne le département de l'Isère. Dans le cadre de la cueillette commerciale, l'autorisation des propriétaires fonciers doit également être obtenue.